Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

LE GUET-APENS DE CALUIRE / Paul Dreyfus

 

A propos d'Edmée Delétraz, Jacques Baumel... de René CLAUDE le mercredi 18 décembre 2002 à 01h42

.. écrit dans son livre "Résister" (Albin Michel) : " Nous étions un 27 mai, soit un mois avant Caluire.(...) Le lendemain, le jour même de la première réunion du conseil national de la Résistance qui devait se tenir à Paris et à laquelle Frenay avait refusé de participer, les MUR devaient se réunir à Mâcon. Bertie Albrecht était logée dans la planque que Frenay occupait alors, à Cluny, dans la maison d'un instituteur, un certain Gouze, dont la fille Danielle épouserait François Mitterrand. Albrecht s'était rendue seule à l'hôtel de Bourgogne à Mâcon, où Frenay, Bénouville et moi-même devions la rejoindre. Frenay, ayant dû changer ses plans au dernier moment à cause de son voyage pour Londres (...), je pris le train seulement avec Bénouville. A la sortie de la gare de Mâcon, un agent de liaison visiblement affolé nous entraîne dans une petite rue où Marcel Peck-Battesti nous apprend que la Gestapo a arrêté Bertie. Elle était assise au café (...) quand une femme est entrée, s'était approchée d'elle et lui avait soufflé:"Je viens de la part de Charvet (Frenay). Tout va bien. Vous pouvez sortir avec moi." Cette femme, EDMEE DELETRAZ, agent double et peut-être triple, et qui jouera un rôle fatal dans l'affaire de Caluire, était une Française tenue par la Gestapo de Lyon et à qui Lunel avait fourni la description physique détaillée de Bertie Albrecht. A peine sont-elles sorties du café que des agents de la Gestapo et la rouent de coups."
Et Baumel de rappeler le destin tragique de cette femme admirable dont la fille ne put jamais savoir les conditions exactes de la mort.
Par deux fois, l'agent double/triple Edmée Delétraz conduisit la Gestapo vers un lieu de réunion de responsables de la Résistance. Elle a toujours affirmé après la guerre, soutenue par ses anciens chefs de réseau Groussard en tête, qu'elle avait joué le jeu de la Gestapo sur leurs ordres... Jusqu'à participer à la trahison de Bertie Albrecht et des responsables réunis à Caluire !?! Vous m'excuserez, mais il y a là quelque chose de trop énorme pour que j'avale cette "explication". Dans le déroulement de la journée qui aboutit à l'arrestation de Caluire, Edmée Delétraz a toujours maintenu qu'elle avait essayé de contacter des gens de la Résistance... Je veux bien, mais elle a tout de même filé Hardy et les résistants convoqués cher le docteur Dugoujon pour désigner sa maison aux hommes de Barbie. Elle aurait pu VRAIMENT tenter quelque chose, donner l'alarme, faire semblant de ne pas retrouver l'adresse, etc. Si on ajoute à ce comportement coupable le fait qu'aucun guetteur ni membre des groupes de protection ne surveillait la villa du docteur, on est abasourdi par cette succession d'imprudences et d'actes irresponsables, voire criminels.

Amicalement,

René Claude

*** / ***

lue 5280 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Un rappel des thèses les plus pertinentes (et les plus contradictoires)... de René CLAUDE 08 janv. 2003 01h32
1*** contribution effacée
2 Mireille Albrecht et Edmée Delétraz. de René CLAUDE 12 janv. 2003 14h15
3 Une constatation ... de René CLAUDE 12 janv. 2003 15h58
4*** contribution effacée
5 "final et facultatif" ?!? de René CLAUDE 12 janv. 2003 19h40
6 Le manque de personnel de françois delpla 12 janv. 2003 20h43
2 Barbie était-il un gentleman ? de Jacques Ghémard 12 janv. 2003 16h22
3*** contribution effacée
4 Non, pas d'à priori de ma part de Jacques Ghémard 12 janv. 2003 21h54
5*** contribution effacée
6 Pas de présupposition necessaire de Jacques Ghémard 13 janv. 2003 10h04
7*** contribution effacée
8 Un plan foireux ... de Jacques Ghémard 13 janv. 2003 22h57

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur LE GUET-APENS DE CALUIRE

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes